Conseils emploi Toulouse  : Comment améliorer vos chances de décrocher un entretien d’embauche ? Quelques conseils simples ici :

1- Etat-civil

Conseils emploi ToulouseL’essentiel est d’indiquer vos prénom, nom, adresse, téléphone et mail. Vous pouvez si vous le souhaitez mentionner votre âge et votre date de naissance.

Ne vous trompez pas dans vos coordonnées. Toute erreur peut être considérée comme un manque de sérieux.

2 – Titre

Le titre n’est pas obligatoire. Mais il est évident qu’il facilite la lecture. Vous pouvez aussi indiquer en quelques lignes vos objectifs professionnels.

Si votre accroche n’apporte rien de pertinent, abstenez-vous.

3 – Expériences professionnelles

Cette partie consiste à indiquer les dates et les noms des différents employeurs pour lesquels vous avez travaillés, le nom du métier et la description des tâches accomplies. Vous pouvez aussi y mentionner vos différents stages. Si vous n’avez effectué que des stages, créer une rubrique « Stages » et non pas « Expériences professionnelles ».

Il existe 3 types de CV :

a) L’anti-chronologique

C’est le CV que les recruteurs affectionnent le plus car il est plus lisible. Vous citez vos expériences en commençant par la plus récente. Il permet de voir plus rapidement votre dernière expérience.

b) Le thématique

Il est particulièrement indiqué pour les personnes ayant exercé plusieurs métiers différents sans continuité. Vous regroupez vos expériences par thème. N’oubliez pas d’indiquer tout de même les dates et noms des entreprises pour lesquelles vous avez travaillées.

c) Le chronologique

Vous classez vos expériences de la plus anciennes à la plus récentes. Ce Cv permet de mettre en évidence votre progression et évolution de carrière.

Lorsque vous avez choisi la forme, vérifiez qu’elle soit identique tout au long de votre CV.

4 – Formation et autres connaissances

Cette rubrique doit être assez courte. Vous devez y mentionner vos diplômes et leurs dates d’obtention.

Dans cette partie vous pouvez aussi indiquer vos connaissances informatiques et linguistiques (ainsi que le niveau : scolaire/courant /bilingue).

Si vous n’avez pas obtenu le diplôme, inscrivez « Niveau … ».
Ex : Niveau Bac Pro comptabilité

5 – Loisirs

Vous pouvez aussi l’appeler Centres d’intérêts / Hobbies…

Inscrivez vos activités sportives, vos centres d’intérêts, vos activités bénévoles… Efforcez-vous de mettre dans cette rubrique, des activités qui mettent en valeur les qualités demandées pour le poste recherché.

Ex : Pour un poste de manœuvre = activités sportives, d’équipe, bricolage…

Lors des entretiens, cette partie sert souvent de sujet de conversation.
N’inventez pas des centres intérêts, cela vous mettrait dans une situation très délicate si le recruteur s’en rendait compte.

À Faire / À éviter

– Utilisez un papier blanc A4 non ligné

– Il est préférable que votre CV tienne sur 1 page

– Oubliez la photo trop ancienne ou « qui ne vous met pas à votre avantage »

– Ne signez jamais votre CV

– Mettez-le régulièrement à jour

– Ne mentez pas. Sachez que le recruteur peut vous poser des questions sur tous les points mentionnés dans votre CV

– Donnez des informations utiles et précises sans surcharger les rubriques

– ET le plus important, vérifier votre orthographe. Les fautes sont à bannir.

Qu’il s’agisse d’une réponse à une annonce ou d’une candidature spontanée, la lettre de motivation a pour objectif de convaincre le recruteur que votre profil correspond à ses besoins.

Elle doit donner envie au recruteur de lire votre cv ou l’aider dans sa compréhension. Votre lettre doit être claire et rapide. Elle doit tenir sur une page et ne comporter aucune faute de frappe, d’orthographe ou de grammaire.

Votre lettre de motivation doit comporter cinq parties :

1 – L’en-tête

Indiquez vos coordonnées complètes en haut à gauche : nom, prénom, adresse complète, téléphone et mail.

N’oubliez pas de dater votre lettre en haut à droite et d’indiquer les coordonnées de votre destinataire : Nom, fonction, adresse complète.

2 – L’accroche

Elle doit capter l’intérêt du recruteur. Il doit comprendre pourquoi vous le sollicitez. Mettez-en avant le fait que vous connaissez l’entreprise, son actualité, sa stratégie. Indiquez les raisons de votre candidature et le titre du poste que vous envisagez.

Attention, ne parlez pas de vous (ce n’est pas encore le moment !!), mais des besoins de l’entreprise.

3 – Le développement

Cette partie de la lettre vous est entièrement consacrée. Présentez-vous à travers votre parcours et votre projet professionnel. N’hésitez pas à citer des exemples tirés de vos expériences, citez des chiffres et résultats.

Faites la synthèse de vos savoirs (connaissances acquises par des cours théoriques), votre savoir-faire (acquis par des expériences professionnelles) et votre savoir-être (vos qualités liées au poste). Montrez ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

Ne faites jamais d’allusion négative. Ne soyez pas original à tout prix.

Ne mentez jamais sur votre lettre de motivation.

4 – La proposition de rencontre

Proposer une rencontre. Fixer une échéance pour rappeler votre interlocuteur et convenir d’un futur entretien.

Si vous fixez une échéance téléphonique, ne l’oubliez pas, tout comme le nom de la personne à contacter.

5 – Formule de politesse

Soyez sobre et direct. Voici quelques exemples de formules de politesse classiques, choisissez celle qui vous correspond le plus :

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, …

• … en l’assurance de mes sentiments les meilleurs

• ….en l’assurance de mes sentiments distingués

 

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, …

• … mes sentiments distingués

•… mes meilleurs sentiments

•… mes salutations distinguées

 

Vérifier toujours que vous ne vous trompez pas d’interlocuteur : au « Madame » de l’en-tête doit correspondre un « Madame » dans la formule de politesse.

D’autre part, évitez de mettre « Cher Monsieur » ou « Cher Madame ».

Que ce soit en agence, dans l’entreprise utilisatrice, ou même simplement dans la vie de tous les jours, bien se présenter n’est pas toujours facile.

Un entretien réussi est un entretien bien préparé, apprenez à vous connaitre et à parler de vous. Cela permettra de développer la confiance en soi nécessaire pour convaincre votre interlocuteur.

Vous pouvez vous entrainer avec une personne de votre entourage et roder votre présentation, cette personne peut même essayer de vous poser quelques questions sur votre parcours.

Listez vos points forts et ceux à améliorer, ne jouez pas un rôle, soyez simple et naturel.

Cela vous permettra lors de l’entretien de proposer de vous une image convaincante.

Pour l’entretien, arrivez en avance, soignez votre tenue vestimentaire et ayez une attitude avenante, positive et souriante.

Faites preuve de courtoisie et de politesse envers les personnes qui vous reçoivent.

Intéressez-vous à l’entreprise (culture, valeurs, évolution…), au poste auquel vous postulez (motif, tâches à exécuter,objectifs…), son environnement (services, hiérarchie, RH…).

Pour faire face aux questions embarrassantes ou à d’éventuelles critiques, vous devez vous montrer ouvert : ne vous braquez pas ! Reformulez en expliquant que vous comprenez le point de vue de votre interlocuteur et prenez le temps de développer le vôtre.

Pour exprimer vos arguments, traduisez-les en résultats chiffrés, si possible et démontrer que votre démarche s’inscrit dans un projet professionnel individuel. Cela fournit un cadre de discussion et démontre que vous avez un cap. Attention, veillez à ce que ce projet s’inscrive bien dans le cadre des objectifs de l’entreprise.

A la fin de l’entretien, avant de prendre congés, saluez votre interlocuteur et remerciez-le de vous avoir reçu. Indiquez-lui que vous restez disponible et que vous attendez son retour.